Fertilité : les recommandations de la médecine chinoise

Fertilité et médecine chinoise

A l’heure actuelle, 15% des couples consultent pour des problèmes de fertilité. Seuls 3% à 4% d’entre eux sont clairement victimes d’infertilité liée à différents facteurs affectant l’homme ou la femme. Dans les autres cas, il n’y pas de problèmes structurels empêchant la conception. Il s’agira alors de rééquilibrer les flux d’énergie des méridiens dans le corps grâce à la médecine chinoise pour améliorer les chances du couple de concevoir un enfant.

Fertilité et médecine occidentale

La procréation est une étape fondamentale pour beaucoup de couples. Mais les choses ne se déroulent pas toujours comme on le voudrait. Pour certains, il faudra plus de temps et forcément plus de doutes. Il s’agira de trouver les causes de l’infertilité lors des investigations médicales pour établir des traitements qui s’adaptent à l’âge du couple et aux antécédents des deux partenaires. Chez l’homme, des médicaments ou une thérapie comportementale peuvent soigner certains troubles de l’éjaculation. Des hormones peuvent même être prescrites pour corriger ce problème.

Pour la femme, des traitements hormonaux pourront être prescrits en cas de troubles du cycle menstruel. De même, des hormones ou des injections pourront être recommandées pour stimuler l’ovulation. Dans les cas les plus difficiles, la fécondation in vitro ou la procréation médicalement assistée seront plus fréquemment utilisées.

Comment booster la fertilité selon la médecine chinoise ?

L’infertilité apparaît quand il existe une perturbation de l’équilibre vital accompagnée d’un blocage de l’énergie Qi et du flux circulatoire sanguin. Ainsi la médecine chinoise propose la solution de l’acupuncture pour rétablir l’équilibre entre le Yin et le Yang. Si elle stimule les fibres nerveuses, elle augmente aussi le taux d’endorphines dans le cerveau. Elle a également une incidence sur l’activité hormonale et les chances d’avoir un enfant. Elle permettrait ainsi de restaurer la fertilité en régulant les déséquilibres hormonaux et en soulageant le stress.

Pour la femme, elle augmenterait alors le flux sanguin dans les ovaires et l’utérus tout en améliorant la fonction ovarienne. Pour l’homme, elle améliorerait la qualité du sperme. Pendant les séances, le travail portera sur le Qi du rein, du foie et de la rate mais aussi sur les méridiens appelés Chong Mai et Yin Wei Mai. Il faut aussi comprendre que les soucis de fertilité peuvent être dus à la façon de gérer le stress. L’acupuncture libère les endorphines, ce qui crée un apaisement. La réduction du stress est un facteur majeur sous-jacent mais avéré d’infertilité. Il peut changer et perturber le taux d’hormones.

Concernant la femme

Chez la femme, en première période de cycle, l’acupuncture favorise la croissance des follicules, la production ovocytaire et la qualité de la glaire cervicale. Aussi, avant l’ovulation, elle améliore la qualité de l’endomètre et sa vascularisation. En deuxième partie de cycle, elle peut stimuler la qualité de nidation en cas de fécondation supposée ou le cas échéant préparer le cycle suivant. C’est une excellente indication pour normaliser l’équilibre oestoprogestatif, les douleurs de règles et l’endométriose.

Les organes les plus souvent impliqués dans les cas d’infertilité sont les reins et le foie. Lorsque l’on parle des reins en médecine chinoise, on s’adresse à l’organe qui emmagasine l’énergie vitale ainsi qu’à l’organe responsable de l’énergie sexuelle, de la reproduction et de la fertilité. Cette énergie vitale est appelée le Jing ou l’essence de la vie. Le Jing prénatal qui nous vient de nos parents, apparenté au patrimoine génétique, n’est pas renouvelable. Tout au long de la vie de la femme, il va diminuer. Il sera à son apogée entre 21 ans et 28 ans et baissera considérablement après 35 ans. La ménopause signifie épuisement du Jing des reins. Pour améliorer le Jing, il est nécessaire d’apporter un meilleur apport sanguin aux ovaires.

Concernant l’homme

Chez l’homme, l’acupuncture améliorerait aussi la fertilité. Elle stimule l’hypothalamus afin d’équilibrer le système endocrinien et ses hormones. Cela traite l’infertilité masculine à sa racine. Ce processus augmenterait ainsi la production de spermatozoïdes sains tout en améliorant leur qualité et leur quantité.

Quel complément recommande la pharmacopée chinoise ?

En cas de soucis de fertilité, la médecine chinoise conseille le complément Xiao Yao Pian. Ce mélange de plantes chinoises débloque et relance l’énergie du foie. Il est utilisé pour toutes les pathologies liées au sang et à sa circulation, et notamment pour les troubles menstruels chez la femme. Ce complément est fortement recommandé en cas de problème de stress et d’infertilité.

Complément Xiao Yao Pian

Le complément Angélique chinoise va maintenir la santé féminine à travers le cycle menstruel. En effet, il soutient le transport de l’oxygène dans le sang et est conseillé par la pharmacopée chinoise.

Angélique chinoise - Laboratoires Bimont

Quant au complément Vitalité Source, il sera intéressant pour soutenir le Jing.

Complément Vitalité Source des Laboratoires Bimont

L’astragale est connu pour ses propriétés toniques et énergisantes. Il permet de retrouver la forme et le bien-être en soutenant les défenses naturelles. De plus, il réduit la fatigue.

Astragale, Clinicasie des Laboratoires Bimont

Enfin, les herbes médicinales sont conseillées en fonction du déséquilibre énergétique constaté. Elles peuvent rétablir ou maintenir l’équilibre de l’organisme. Une femme pourra prendre des herbes médicinales différentes selon les périodes de son cycle. Si le cycle se compose de 4 phases, chacune nécessite une combinaison d’herbes différente selon le besoin de faire coaguler le sang, nourrir l’énergie Yin, tonifier l’énergie…

Si vous n’arrivez pas à concevoir un enfant, ne vous mettez pas la pression. Consultez un spécialiste qui saura vous orienter vers la meilleure solution pour votre couple.

Facebooktwitterpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *